autocollant Samantha Stickers Paris Jean-François Monnin
site web team RPS site RPS
 
 
Catz 354 cc / 1975
 
Seymaz 2r.dir. / 1977
 
LCR 500 / 1982
 
Salzburg 1ère ligne 1er GP
 
art.presse Salzburg GP

MàJour
Sept 2011

JFM / votre Webmaster Archives perso et site officiel  
 
 
 
 
 

BRAVO, bon surf & bon job.. !

Je voudrais déjà vous féliciter d’être arrivé sur ce site très perso. Dans un premier temps, je vais essayer de vous décrire les plaisirs, et, les difficultés rencontrées dans une carrière dédiée pendant 30 ans aux «Sports mécaniques ».

Je suis originaire de Suisse, né en 1954, les circuits sont interdits en Suisse depuis 1955. Je me suis installé en France depuis 1997, Sachant que la course serait plus accessible dans un pays qui a près d'une centaine de circuits. Avec de meilleures installations, et plus de chance de s'améliorer, de monter une équipe solide, c'est les PILOTES qui comptent dans ce SPORT, mais ils faut aussi des mécanos et des amis. Ce qui pourrait nous rendre la vie de pilote privé plus facile, où percer, et, quasi une loterie.

J’ai connu les sports motorisés vers l'âge de 17 ans, en convalescence d'une très grave maladie, deux ans avant (paralysie des jambes). Après cette longue convalescence de trois ans....

Grâce à de vieilles bécanes, du style Jawa et Norton, je côtoie le motocross, le trial. Après c’est avec une Bultaco 250 cc. que j’ai fait mes premières courses de trial (1971).
En attendant le permis et mes 18 ans.
En 1972 j’achète ma Suzuki 250 GT, déjà avec réservoir et carénage course. Après deux accidents comme passager en 70 et 71, je suis content d’être pilote de ma propre moto. Pour 1973, on commande les 750 cc. Honda Four (quatre pattes).
Je fonde le Racing Club Isadora Moutier. Notre grande équipe de copains se croit invincible et roule déjà très vite. Nous avons eu encore une ou deux années sans limitations de vitesse.

Malheureusement Giancarlo et Yvette se feront faucher sur la route de Courrendlin. Nous parlions déjà de compét...avec Giancarlo qui devait être mon premier mécano. A sa disparition, mon choix va être la compétition moto, le side-car. J'avais vu un film "Continental Circus" avec Jack Findlay, décédé en 2007. De le découvrir à fond, avec son 4 temps dans les forêts des shorts-circuits anglais j'ai chopé un virus qui doit être british, car il tiend depuis bientôt 30 ans. L'achat d'un side-car à des amis déjà dans la course (Bessire Yves) nous mettait les pieds à l'étrier dans les circuits et les courses de côte suisses. Pourquoi le side-car ?. Parce que à mon avis les courses de côtes n'aurait pas été bonnes pour moi en moto, je savais que je voulais prendre les risques qu'il fallait, pour percer et jouer la gagne. En side-car, ça ressemblait à l'auto, et dès que j'en avais la maîtrise c'était mieux posé par terre....

 
 
site RPS206.NET club fondé en 1992